Le Plan-Logement – un état des lieux

16/02/2011
Le nombre de logements moyens prévu initialement est presque atteint. Maintenant, ce sont des logements sociaux qui sont nécessaires.

En 2004, le Gouvernement bruxellois et la Secrétaire d’Etat au Logement de l’époque, Françoise Dupuis conçurent un plan ambitieux. En cinq ans, ils voulaient réaliser pas moins de 5.000 nouveaux logements : 3.500 logements sociaux et 1.500 logements moyens.

En 2011 – 7 ans plus tard, le Plan Logement est cependant loin d’avoir réalisé ses ambitions. Une préparation insuffisante et la quasi-absence de suivi des projets ainsi qu’un manque de concertation avec les communes ont eu pour conséquence que le Plan Logement risquait de se retrouver dans une impasse, bien que le Gouvernement ait débloqué des moyens financiers considérables.

L’actuel Secrétaire d’Etat au Logement, Christos Doulkeridis, a la difficile mission de remettre le Plan sur les rails. Il s’y est déjà attelé. Régulièrement, il publie des informations sur l’avancement des projets et annonce de nouveaux projets.

Début février 2011, la situation est la suivante : 382 logements sont réalisés et 898 sont en chantier, 293 logements ont obtenu des permis d’urbanisme et une demande de permis d’urbanisme a été introduite pour 406 logements. Au total, cela représente 1.979 logements réalisés ou à un stade avancé. Actuellement, des projets concrets sont à signaler pour 2.396 logements sociaux.

La répartition entre les logements sociaux et moyens est la suivante :

Plan Logement, état des lieux en février 2011
Phase de réalisation Logements sociaux Logements moyens Total
Réalisés ou à un stade avancé 1.376 570 1.946
Planifiés 1.556 867 2.396
Total 2.932 1.437 4.375
Projets du Fonds du Logement 210
Total 4.585

Un fait frappant ressort de ce tableau : il manque moins de 70 logements pour atteindre l’objectif initial de 1.500 logements moyens. En revanche, sur les 3.500 logements sociaux qui devaient être réalisés, il en manque encore 570 et ils ne sont même pas encore planifiés. Cela implique qu’à partir de maintenant, tous les nouveaux projets prévus dans le cadre du Plan devraient comporter presque uniquement des logements sociaux.

Dans les communiqués de presse du cabinet Doulkeridis, nous constatons également – et c’est une nouveauté – que les projets du Fonds bruxellois du Logement sont inclus dans le Plan Logement.
Nous n’y voyons pas d’objection mais nous trouvons cependant étrange que ces logements soient soudainement considérés comme « logements sociaux ». Cela ne correspond pas à la réalité. En effet, les loyers que le Fonds du Logement applique pour ses logements locatifs (qui sont réalisés sans subsides) s’approchent plus des loyers que certaines communes demandent pour leurs logements moyens que des loyers en vigueur dans les logements sociaux. C’est pour cette raison que dans le tableau ci-dessus, nous avons pris en compte les 210 logements planifiés par le Fonds du Logement, mais nous ne les avons pas inclus dans la catégorie des logements sociaux.

Veuillez trouver dans le document ci-dessous des informations complémentaires sur les différents projets du Plan du Logement, classés par commune.

Documents joints