Art.23 # 52 - A qui bénéficient les logements du CPAS de la Ville de Bruxelles ?

04/06/2013
Le RBDH met en cause la politique immobilière d’un des plus importants opérateurs publics de logements à Bruxelles. Organisme à vocation sociale, ancré au cœur des problématiques de pauvreté, le CPAS a pour mission principale de dispenser l’aide sociale aux plus démunis. On pourrait s’attendre à ce que cet engagement envers les plus précarisés se reflète dans la gestion du patrimoine locatif du CPAS. Il n’en est rien. Les logements mis en location par le CPAS affichent trop souvent des loyers excessifs…

Le RBDH vient de terminer une étude approfondie sur les conditions de location des logements du CPAS de la Ville de Bruxelles. Avec près de 2.000 logements, le patrimoine du CPAS est composé de logements subsidiés par la Région et de logements moyens produits sur fonds propres.

Les conclusions de notre étude sont sans appel : l’offre locative du CPAS cible principalement des ménages aux revenus confortables et exclut, en grande partie, ceux qui vivent avec un petit budget.

AU SOMMAIRE :

3_ Introduction
5_ Patrimoine locatif privé du CPAS
- Evolution du patrimoine dans le temps
- Les catégories de logements du CPAS
8_ Gestion immobilière : rentabilité versus droit au logement ?
10_ Budget et investissements immobiliers du CPAS
12_ L’accessibilité des logements subsidiés
- Logements « immeubles isolés »
- Logements issus des contrats de quartier
18_ L’accessibilité des logements moyens
20_ Conclusion

L’étude peut être téléchargée en format PDF ci-dessous !